AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire fantasy - Légende

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuna
Baratineur
Baratineur
avatar

Messages : 1154

MessageSujet: Histoire fantasy - Légende   19.03.10 20:34

La neige tombe. L’ère s’assombrit de jour en jour. Le Temps approche.
Le tumulte des épées s’entrechoquant mêlés aux cris de mort commencent à rendre sourd.
C’est le chaos qui engendra cette guerre ; mais seul la haine nourrit la violence des coups. Des hommes meurent, des espoirs aussi. Mais, le « sait-on » indique qu’il y aura toujours renaissance lorsque l’on parle de la guerre.

Et c’est ainsi qu’une prophétie s’accomplit :
- L’obscurité impose tout. Elle force les gens faibles de passer de vie à trépas. De s’exiler au mieux. De rendre fou, les plus sages et les plus purs esprits. De dévaster les terres cultivées. D’annihiler les gens par le feu noir. D’empoisonner l’air. D’emprisonner le reste dans des barreaux d’acier froids, toujours chaud de sang et de vomi ... De voir ses proches se suicider, puis s’écrouler sur le poids de nos jambes meurtries par les coups bas depuis tant d’années. Et surtout, de se souvenir.
Se souvenir, c’est laisser une trace. Laisser une histoire en mémoire pour que jamais on ne l’oublie. L’Oubli est un pêché. Comme la peur de voir la mort et encore plus de devoir la craindre. Ce monde naissant arrive. Mais il se fait attendre. Attendre aussi les Êtres qui le sauveront. Ce ne sont pas des héros. Ce sont des Démons, des Guerriers, des Archontes, des Dieux, des Assassins, des Mages, des Damnés. De tout, mais ce ne sont plus des hommes. Ils ont tous renié leur humanité. Pour sauver ce monde. Et ils sont Légions.
- Quelles sortent de Légion ?
- Des Légions ardentes. Leur cœur est sombre, leur esprit plus que torturé. Ce ne sont pas des zombies. Eux, ils vivent. Ils vivent de pouvoir, de douleurs, de vérité à supporter, de furies meurtrières, de bain de sang ... Et de renaissance.

La Légion n’a toujours eu qu’un seul but. Se retrouver. Se réchauffer. Se sentir proche dans l’âme, mais n’être que seul physiquement : d’être calme, d’être sanglant, d’être mort, et de renaître.
- Elle renaît tel un phénix déployant ses ailes brûlantes de désir immuable. De sérénité, de loyauté. Le feu n’est pas leur symbole. Leur blason est le nombre d’unités. Autant d’armada que personne ne doit s’y attendre. Quant aux membres ils sont là. Dans leur rage Berserk, ils ont tout pris. Tout volé, tout violé, tout détruit.

Ainsi la première des prophéties est : La destruction d’un monde suit une Renaissance. Et notre Légion croîtra encore, pour l’Eternité.


L’hiver arrive à son terme. Les plaines sont vides de vie.
Remplis de cadavre à l’odeur étouffante et mortifère. Ici et là gisent un bras et une tête dépourvu du reste. Le sang s’est durcit.
Sur le sol, des piques sont plantées, transperçant des corps de part en part. Ces piques montrent la folie grandissante de la Légion. La prophétie continue :

- Ô toi, la Légion dévastatrice et révélatrice, accorde nous le Savoir. Le Savoir est le Pouvoir. Grâce à lui, nous utiliserons la moindre des faiblesses adverses. Toutes les peurs seront maîtrisées. Toutes les horreurs commises. Toutes les douleurs infligées. Tout pour se retrouver encore seul. N’est-ce pas ce qui nous attend ?
La solitude n’est pas un fait, elle est un devoir par choix. Jamais dans n’importe quel monde, nous n’avons ce choix. Une fois choisie, nous devons s’y tenir. Sinon, ce n’est pas une Renaissance qui nous attend. C’est pire que la mort, pire qu’avoir obtenu n’importe quel pouvoir le plus puissant en échange d’autre chose comme une âme. Nous redevenons simplement humain ... Il est son seul Mal, pour ses actes.

- Mais il est humain, comme tant d’autres ...

- Peut-être pas ... C’est pour cela qu’est naît la Légion. L’humanité est un poison, la Légion est un sérum. Elle est une délivrance. On la décrit comme tel qui suit. Personne ne doit avoir d’attaches sentimentales. L’honneur s’est changé en respect et humilité. L’amour s’est mué en haine. La douleur sera la plus grande alliée.
La colère une amie. La déchéance en force. La paix en guerre. La prière en Chant :

« Le temps ancien renaîtra de nouveau,
Les morts aussi seront ressuscités
Dans ce monde où l’on peut dès le berceau
Goûter le sang à la place du lait ...
Nos esprits guériront, nos sens s’aiguiseront
Comme ces lames effilées,
Qui transpercent ces corps lâches et longs,
Pour se mutiler à jamais ... »


Pour la seconde prophétie : L’histoire a déjà été écrite une fois. Les hommes ont essayé, mais n’ont pas réussi. Ils sont limités et la Légion, elle, est illimitée ...


P-s : ce serait sympa de créer un forum où l'on puisse écrire des histoires comme celle-là, pour par exemple voir lequel de notre Céleste Guilde a le plus d'imagination ... En organisant une sorte de concours ^^

Voilà j'ai donnée mon opinion et une partie de mon texte. Sachez toutefois qu'il manque une partie, et je garde souvent mon atout pour la dernière manche ... Alors habitant de Aion ou de Flyff, osez me défier et je relèverai tout les défis !

Une dernière précision, pas de langage SMS et un texte clair et bien écrit est requis pour postuler, cela vous rendra bien meilleur en français. Je vous avoue que j'en ai marre de ce langage SMS. Songez que cela vous rendra bien meilleur.

lol!

Archonte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xtremfire
Disciple
Disciple
avatar

Messages : 39
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: Histoire fantasy - Légende   22.03.10 21:05

Je te connait pas, mais bon ton histoire était passionnante ( ou pas ) Wink

Ps : J'adore ton image perso <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna
Baratineur
Baratineur
avatar

Messages : 1154

MessageSujet: Re: Histoire fantasy - Légende   23.03.10 14:35

Tu ne sais pas qui c'est ... Shocked

C'est Yunasis. Je t'avoue que ça m'a blessé que tu ne le saches pas. Sniff. No
Pas grave, mais bon ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xtremfire
Disciple
Disciple
avatar

Messages : 39
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: Histoire fantasy - Légende   23.03.10 20:56

Raaaaaah, je vient de lire ton autre poste ou tu mais a la fin que t'es Yunasis scratch
Je c'est qui t'es mais ton Speudo forum a rien a voir avec ton nom IG..
Bref, veuillez m'excuser madame/monsieur Yunasis Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna
Baratineur
Baratineur
avatar

Messages : 1154

MessageSujet: Dernière partie   28.07.10 13:20


Enfin la fin s’annonce dans les astres noirs. Quelques étoiles ne cessent d’illuminer le Ciel. La Légion a défini trois mots : Chaos, Apocalypse et Renaissance. Elle ne demeure plus sur les champs de bataille. Elle a voyagé, connu d’autres horizons, vogué sur bien des mers, apprivoisé les vents, effleurée la nature la plus prude, vue tant de légendes, vaincu nombres d’armées, acquit de nouveaux trésors, qu’elle ne vit pas l’innombrable menace ...

Ils étaient alors à des lieues de se douter, que sur Terre, première planète conquise, se dressait les Défunts par milliards de milliards ... Tous les être qu’ils avaient achevés de sang froid étaient revenu des caveaux, des cimetières gris et des tombes sous l’aspect de zombies, de morts-vivants et de squelettes. L’atmosphère grouillait de bestioles d’os. Ce monde était devenu, tout simplement un désert majestueusement sale, aride, moribond, sans espoir que la vie ne revienne ... On eu trouvé aussi, de drôles de fusions animales, humaines et de carcasses de dinosaures oubliés, assemblés entre elles.

La gloire de la Légion était à son apogée. Personne dans l’Histoire ne l’a d’ailleurs égalé. Ils comptaient dans leur équipe, un modeste nombre de 4000 milliards de membres fidèles et puissants. Au départ, il n’était que quinze : le Maître, le Démon, le Diariste, le Damné, le Gardien, le Général, les Jumeaux, l’Archonte, le Guerrier, le Seigneur, le Corsaire, le Templier et deux hommes de main de renom. Ils avaient accompli 2 de leur fonction, il leur manquait une chose afin de réaliser le but ultime. Il leur faillait une Apocalypse Totale sur les 7 Mondes. Six des sept étaient soumis. Mais ils ne savaient pas lequel leur avait échappé. Ils se décidèrent de les faire un par un, quitte à fouiller le moindre centimètre. Ils étaient déterminés à détruire une fois pour toute leur opposant ...

Ils commencèrent par Arcaneum, planète du Savoir. Puis vint Imperium, planète du Pouvoir, Albus, planète de la Pureté, Voluntas, planète de la Volonté, Animus, planète des Esprits, Timor, planète de la Peur et enfin la dernière Funus, planète de la Mort ...

A leur arrivée, ils sentirent une émergence diabolique. Le combat final pouvait commencer. Toutes les horreurs inimaginables se sont exprimées. Toutes les pires douleurs atroces et abjectes ont été exécutées. Une question toutefois, se posait : Comment vaincre des Morts. ? C’est ainsi que la Légendaire Légion vint à céder sa place ...

- On voyait le Monde au-delà de sa propre limite. Les épées dans des corps de squelettes, apparemment invincible. Ils avançaient toujours, par vague de milliard. Notre Légion renaissait, c’est un fait. Mais notre nombre n’augmentait plus. En revanche, le leur ne cessait exponentiellement d’augmenter. Nos propres unités tués par l’adversaire venaient nous combattre dans l’armada ennemie ... Ce fut un cauchemar. Que dis-je ? Pas un cauchemar, car en ce cas, on se réveille tôt ou tard. Là, si l’on se réveillait, on combattait ce pour quoi nous étions jadis. L’Apocalypse enfin. Pas pour nous. Funus, je me disais enfin ce que cela signifiait : la Mort. Cette planète a toujours été un Tombeau où la Mort prendrait tôt ou tard le contrôle. Echec total. Mais nous gardons toujours une arme secrète dans nos cœurs et dans notre âme. La vraie bataille pouvait alors déchaîner l’Ultime Pouvoir de la Légion, armée du Maître Ryôichi et du Seigneur Ryukuten. Le Vrai pouvoir, moteur de notre Apocalypse : la Folie guerrière et la Destruction par les cendres. Les morts, par définition sont à la base, poussières et cendres. Qui dit cendre, dit déflagration. Qui dit Déflagration, dit Incendie, nous appelons ce Pouvoir : Incendium ...

Un brasier infernal embrassa Funus. Gémissant en son âme, la planète prit feu et ses larbins de zombies n’eurent d’autre choix que de s’écrouler en avançant pour exterminer les quelques membres en vie de la Légion, avant leur déchéance souveraine. Cet embrasement extermina la Légion jusqu’au dernier. Aucun survivant. Il ne restait que cendres et fumées toxiques. Tous les volcans entrèrent en éruption. L’imagination n’est que splendide, le décor grandiose. Explosion et magnificence sous ce ciel noir où l’on voyait les étoiles qui resplendissaient.

C’était la fin, rien de ce monde mort ne devrait revenir en vie. Et pourtant la prophétie a toujours raison :
- Apocalypse par les Flammes sur l’Enfer, Résurrection par la Mort sur les Mondes et Chaos par la Folie sur les gens. C’est la définition de la Légion, bien qu’elle soit anéantie, elle renaîtra de tout. Si leur Folie les emportent, ils renaîtront comme les plus puissants Guerriers Noirs. Si l’Apocalypse les emportent par les Flammes, ils actionneront leur renaissance car de tous les brasiers naît la Vie ... Si leur Résurrection est tel un phénix, alors les cendres sont leur foyer et l’on ne peut détruire des cendres. Celles-ci ont un Créateur Immortel : le Dragon Noir, Suzerain des 7 Mondes ... On l’a nommé Yamata-no-Oroshi et ses créations sont indestructibles. Soit.

La prophétie n’apprend pas forcément quelque chose, mais elle fait découvrir bien des légendes :

« Planète de l’au-delà des limites,
Se verront dominer entièrement
Légion gardera ses mérites
Folie et chaos sont divertissants.
Toutefois, par sang et cendres
Une seule fois ils tomberont,
Le feu ne connaît pas le tendre
Ni la pitié, juste une aversion
Pour attiser en son cœur noir
La lumière céleste des flammes
Que le vent ranime sa mémoire
Qu’il reforge ses propres larmes.
Renaissant, le feu nous doit
Apaisant nos âmes, il le peut,
Calcinant l’adverse, pas de choix
Dominant, on l’a, c’est un jeu. »

Le brasier s’est consumé. Des centaines d’années plus tard, contre toute attente, la planète a reprit vie. Et un Cycle se termine, comme un cercle. La boucle est bouclée. La Terre d’aujourd’hui était l’ancienne Funus. Car après la Mort vient la Vie. Les hommes se repeuplent. Encore l’Homme. Aujourd’hui, les villes modernes sont grisées de pollution. L’on vit avec. La légion n’a plus donné de signe depuis près de 2011 ans ... Entre temps, deux guerres mondiales ont éclatées, une guerre froide aussi. Qu’est devenue la Légion ?

- Terres sont corrompues depuis l’avènement de l’Homme. Légion est presque effacée des souvenirs. Pas d’Oubli, pas encore ... Ca ne saurait tarder. Un monde a réussi à ressusciter, pourquoi la Légion n’est pas réapparu ?
- La Légion ne peut pas savoir ce qu’est la vie. Même si elle connaît la renaissance ... Leurs cendres sont toujours sur Terre. Leur esprit est ailleurs. En fait, ils ont trouvé un autre moyen de renaître. Il leur a fallu du temps pour arriver à ce résultat. Ryôichi, premier suzerain de la Légion, a toujours rêvé de voir son esprit s’imprimer dans l’esprit d’autres gens après la mort du premier hôte. Il inculqua tant bien que mal à ses disciples ce pouvoir. Peu de monde y arrivait. Corrompre l’esprit des gens n’était pas aussi aisé pour les guerriers brutes sans cervelles ... Les stratèges et les sages savaient parfaitement s’y prendre. Torturer les hommes les plus forts mentalement n’étaient pas si compliqué. Il commençait d’abord par voir ce que l’homme voyait et pensait. Puis des images de mot, tel que mensonge, haine, jalousie s’imprimait dans l’esprit de l’hôte, le forçant à commettre des fautes vis-à-vis des proches de l’homme. Cela prenait plus ou moins de temps, suivant la véracité des sentiments humains et du contrôleur ... La vraie Légion était celle-là. Plus le nombre de personnes gagnait d’esprits, plus leur pouvoir augmentait. Toujours le nombre.

Néanmoins, la Légion se cache de tous. C’est bien connu de nous, mais peu des autres. Ils allaient conquérir cette planète, mais avant, ils voulaient savoir tout sur tout. Ils s’immiscèrent alors tel des caméléons ; dans la mafia pour certains, d’autres comme de bons hommes sincères, d’autres au pouvoir politique, d’autres au sport reconnu, d’autres encore comme psychologue, enfin bref, comme tout le monde. En ne sachant pas ce que le proche voisin peut-être où peut cacher ...

D’où le dernier paraphe de la prophétie :

« L’Homme est un être bizarre. Dès fois, il nous captive de son intelligence, d’autre fois il est réellement abruti. Ils sont Légions, eux aussi. Pas assez de toute évidence, face à nous. Soudés, ils ne peuvent être car ils sont humains. Obstinés d’avoir raison ou tort, mais souvent d’accord en un point commun contre l’adversité. Mais la Légion n’attaquera pas. Elle attend une chose, l’incarnation du dragon Suzerain. Il n’est pas un homme quelconque. L’amour est interdit à la Légion. C’est un fait préétabli par Ryôichi au commencement. Il a brisé sa propre règle. Ce qu’il ne savait pas, c’est que cette loi fut dictée par le Dragon Noir Suzerain en premier. Il eut son fils ... Mais fut déchu et l’humanité emprisonna son corps. Son fils prit sa place, il a comme nom, Kuragari : Ténèbres éternelles et Maître Dragon. Cet être n’est rien d’autre qu’un homme, excellent orateur et maître du Pouvoir de la Légion. On attend ce fils du Dragon Noir. Notre but est terminé. Chaos est imposé, Renaissance est écrite, et Apocalypse est infligée sur les 7 Mondes. Le Cycle est terminé. Nous avons fait le Bien pendant un demi-cercle d’existence, à cause des Hommes. Nous ferons le Mal lorsque les Hommes auront appris à se faire confiance. Ce n’est pas de suite. Mais au moins, Funus s’est vu radicalement changé en Vitae. Ce cycle continuera toujours et comme dit le proverbe : alea jacta est ... » (« Le sort en est jeté »)

En toute somme, Légion n’aime pas la nouveauté. Bien qu’elle préfère l’ère où l’homme vit au Moyen-âge, avec les traditions basiques, elle trouve cela plus pur, plus sain. Et enfin pour finir : ce qui corrompt l’esprit des membres de la Légion, c’est le fait de côtoyer les humains. Que croyez-vous être avant d’avoir vu votre premier amour ? Avant de ressentir une émotion humaine ? Avant de réfléchir sur votre vraie nature ?

Nous n’étions au début, pas des hommes. Nous étions autres. Juste autres. Personne ne peut nous juger. Et là encore, les hommes parlent derrière et critiquent dans notre dos. Et si une chose a rapport avec la Légion, c’est ceci :
- Nous avons été soumis avant d’avoir été souverain. Nous sommes unis, ils sont traîtres. Nous sommes francs, ils sont lâches. Nous sommes que des hommes, ils sont aussi des femmes. Nous sommes source de vie, ils sont extermination. Nous n’avons pas de rêves, ils ont des cauchemars. Nous sommes forts, ils sont faibles. Nous sommes tous désintéressés de tout, ils sont avides de pouvoir. Nous avons une chose en commun, que ce soit la Légion ou les Hommes, c’est notre nature profonde et première.
Fin.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bon voilà, la dernière partie n’est pas axée sur la boucherie sauvage. Donc peut-être que les amateurs du genre n’apprécieront pas forcément.

Si c’était possible de donner au texte entier une note sur 10, j’aimerais avoir votre avis.
Je suis assez curieux sur le résultat final alors critiquez-le bien, avec intelligence de préférence.

Mercie encore. Et bon jeu sur FLYFF ! (Au fait, ça n’a vraiment aucun rapport avec FLYFF, je ne suis pas doué pour trouver des histoires par rapport avec ce jeu ^^)

Archonte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muska
Grand messager
Grand messager
avatar

Messages : 382
Localisation : Dans le ciel de Madrigal

MessageSujet: Re: Histoire fantasy - Légende   28.07.10 18:36

Rien que de voir toute les lignes , j ' ai pas envie de lire @@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aethalys
Bon copain
Bon copain
avatar

Messages : 98
Localisation : ici

MessageSujet: Re: Histoire fantasy - Légende   28.07.10 19:11

ton histoire est comme ta Legion: chaotique XD

C'est pas facile de lire ça, faut s'accrocher, mais c'est assez sympa ^^


Si vous voulez, je posterai ici mon histoire à moi, par contre elle est bien plus longue que la tienne =p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire fantasy - Légende   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire fantasy - Légende
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire fantasy - Légende
» [Fan-Fiction] La légende du dragon vert
» Frozen: la légende de l'homme de glace
» Tournois 2011
» [HISTOIRE] La légende d'Astean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CELESTE :: ACCUEIL :: Discussions-
Sauter vers: